Des secousses à repétition ont marqué le changement du gouvernement, à Valparaiso

Publié le par Revue de Création Littéraire Bilingue ARCOIRIS

 
A croire que la nature n'est toujours pas d'accord avec les excès de la droite, elle a tout fait pour faire peur au nouveau président et...aux autres présidents qui y assistaient. Morales regarde le plafond avec insistance, A croire qu'il avait vu une "araignée" inquiétante! Ils ont dû tout de même abandonner la salle du congrès pendant quelques instants, le temps que la terre se calme...

Commenter cet article